Aller au contenu principal

Un réseau pour l'innovation

Place à la recherche transdisciplinaire et innovatrice

En encourageant la formation d’équipes et de projets concertés axés sur la découverte, la transdisciplinarité et l’innovation technologique, Sentinelle Nord met en place un environnement de recherche qui repousse les frontières du savoir.

 

À la croisée de l'environnement, de la santé et de l'innovation technologique

Le programme de recherche de Sentinelle Nord s’appuie sur une convergence de domaines de recherche stratégiques dans lesquels l’Université Laval assume un leadership national et international déjà reconnu, entre autres en sciences nordiques et de l’Arctique, en optique-photonique, sur la santé cardiométabolique et le microbiome, et en neurosciences.

En unissant leurs forces autour d’objectifs et de défis communs, les équipes de recherche de Sentinelle Nord mettent en place une dynamique structurante qui en font un pilier de l’innovation et du développement technologique à l’Université Laval.

L’INNOVATION TECHNOLOGIQUE POUR COMPRENDRE LES CHANGEMENTS DE LA CRYOSPHÈRE

Les changements climatiques et les activités anthropiques emmènent une détérioration rapide et sans précédent de la cryosphère (banquise, glaciers, neige et pergélisol) qui affecte, entre autres, les services écosystémiques (nourriture, eau douce, régulation des gaz climatiquement actifs) et les infrastructures (routes, aéroports, habitations) dont dépendent les habitants des régions arctiques et subarctiques.

En unissant leurs forces et leurs expertises, les équipes de Sentinelle Nord décuplent leur potentiel d’innovation pour développer des nouvelles technologies et concevoir des outils d’analyse et de modélisation capables de s’attaquer à ces grands défis.

 

Résultats et publications sélectionnés

« Les développements technologiques réalisés jusqu’à présent sont de classe mondiale. Le financement d’Apogée a permis à Sentinelle Nord de progresser dans le développement de technologies potentiellement transformationnelles qui présentent déjà un grand potentiel dans l’Arctique et au-delà.  »  

- Rapport du groupe d’experts internationaux à la suite de l’évaluation de mi-parcours de Sentinelle Nord