Aller au contenu principal

À propos de Sentinelle Nord

En 2015, l'Université Laval a reçu 98 M$ sur 7 ans du Fonds d'excellence en recherche Apogée Canada, la plus importante subvention de recherche de son histoire. Ce fonds fédéral aide les universités canadiennes à se mesurer aux meilleurs dans le monde et à mettre en oeuvre des stratégies institutionnelles avant-gardistes et transformationnelles.

 

Une stratégie transdisciplinaire sans précédent

Dans un contexte d'accélération des changements climatiques et du développement socio-économique dans les régions arctiques et subarctiques, la stratégie Sentinelle Nord permet à l’Université Laval et à ses partenaires de puiser dans plus d’un demi-siècle d’excellence en recherche nordique et en optique-photonique pour développer des technologies innovantes afin d’améliorer notre compréhension de l’environnement nordique et de son impact sur l’être humain et sa santé.

 

Sentinelle Nord déploie une approche transdisciplinaire qui s'appuie sur une convergence de domaines de recherche stratégiques dans lesquels l'Université Laval assume un leadership national et international: les sciences nordiques et de l'Arctique, l'optique-photonique, le microbiote, la santé cardiométabolique et du cerveau.

 

21


projets de recherche transdisciplinaires

140+

 
professeurs
 

50


professionnels de recherche
 

34

 
départements
 

175+


étudiants diplômés et postdoctorants

40+


chaires de recherche
 

4


chaires d'excellence en recherche du Canada

30+


centres et instituts de recherche

 

 

La transdisciplinarité au coeur de la recherche

Le programme de recherche est articulé autour de 3 grands chantiers thématiques dans lesquels s'inscrit l'innovation technologique, particulièrement en optique-photonique:

 

Le programme réunit plus de 30 initiatives et regroupements de recherche de pointe de l'Université Laval, en plus des 4 chaires d'excellence en recherche du Canada (CERC) développées à l'Université:

 

L'approche de Sentinelle Nord prévoit également:

  • La gouvernance de Sentinelle Nord

    L'ensemble des activités de la stratégie de recherche de Sentinelle Nord est appuyé par les directeurs scientifiques et le directeur général.

     

    Comité directeur

    Le comité directeur est responsable de fournir les ressources institutionnelles et la vision nécessaires pour mener à terme la stratégie de Sentinelle Nord. En plus d’approuver les dépenses liées au programme, il a pour mandat de surveiller sa gestion et de fournir des conseils stratégiques quant à son orientation générale. Le comité assure le progrès du programme face à ses objectifs, ses indicateurs de performance et ses livrables. Il prend les décisions finales quant aux recommandations formulées par les directeurs scientifiques, le directeur général et tous les comités de Sentinelle Nord.

    Le comité est composé à la majorité de membres de la direction universitaire et de facultés impliquées dans Sentinelle Nord. Des membres externes et représentants des partenaires peuvent être invités à y siéger.

    Composition du comité directeur

    • Marcel Babin, directeur scientifique, Sentinelle Nord et CERC sur la télédétection de la nouvelle frontière arctique du Canada
    • Rénald Bergeron, vice-recteur aux affaires externes, internationales et à la santé
    • Eugénie Brouillet, vice-rectrice à la recherche, à la création et à l’innovation (Présidente)
    • André Darveau, vice-recteur à l’administration
    • Yves De Koninck, directeur scientifique, Sentinelle Nord et directeur de la recherche, Institut universitaire en santé mentale de Québec
    • Jean-Claude Dufour, doyen, Faculté des sciences de l’agriculture et de l’alimentation
    • Martin Fortier (non votant), directeur général de Sentinelle Nord et adjoint à la vicerectrice à la recherche, à la création et à l’innovation
    • François Gélineau, doyen, Faculté des sciences sociales
    • Julien Poitras, doyen, Faculté de médecine
    • André Zaccarin, doyen, Faculté des sciences et de génie

     

    Directeurs scientifiques

    Les deux directeurs scientifiques sont nommés par le comité directeur pour fournir le leadership nécessaire à la vitalité du programme, à la participation active de ses membres et à la pertinence et la qualité scientifique de ses activités. Ils établissent, de concert avec le comité directeur et sous avis du comité scientifique et du comité de déploiement, un plan de développement stratégique et une programmation scientifique répondant aux objectifs du programme. Ils font la promotion du programme auprès de la communauté scientifique, des secteurs privé et public et de la population. Ils sont membres du comité directeur et président et animent le comité scientifique et le comité de déploiement.

     

    Directeur général

    Le directeur général assure le leadership des opérations et des activités quotidiennes et travaille avec le comité directeur et les directeurs scientifiques à l’élaboration et à la mise en œuvre du plan stratégique et opérationnel du programme. Il participe au développement de réseaux, joue un rôle de porte-parole du programme et assure la liaison avec les organismes subventionnaires, le gouvernement, l’industrie et les autres organisations non gouvernementales. Il est membre d’office du comité directeur (non votant), du comité scientifique, du comité de déploiement, du comité d’évaluation scientifique international (non votant), du comité de valorisation de la recherche, du comité de gestion de la plateforme de technologique de développement d’instruments et du comité de sélection des bourses.

     

    Comité scientifique

    Le comité scientifique est un comité qui formule des avis ou présente des recommandations au comité directeur via les directeurs scientifiques sur l’orientation et la programmation des priorités scientifiques et des appels à projets de Sentinelle Nord. Ce comité est présidé et animé par les directeurs scientifiques et composé des titulaires de chaires d’excellence en recherche de l’Université Laval, du directeur général, de chercheurs de renom externes à l’Université Laval et toute autre personne considérée comme devant faire partie du comité par le comité de direction.

    Composition du comité scientifique

    • Marcel Babin (Co-président), directeur scientifique, Sentinelle Nord et CERC sur la télédétection de la nouvelle frontière arctique du Canada
    • Yves De Koninck (Co-président), directeur scientifique, Sentinelle Nord et directeur de la recherche, Institut universitaire en santé mentale de Québec
    • Martin Fortier (non votant), directeur général de Sentinelle Nord et adjoint à la vicerectrice à la recherche, à la création et à l’innovation
    • Pierre Marquet, CERC sur la neurophotonique
    • Younès Messaddeq, CERC sur l’innovation en photonique dans le domaine des télécommunications et de l’information
    • Vincenzo DiMarzo, CERC sur l'axe microbiome-endocannabinoïdome dans la santé métabolique
    • Noms d’experts externes à venir 

     

    Comité de déploiement

    Le comité de déploiement est un comité qui formule des avis ou présente des recommandations au comité directeur via les directeurs scientifiques quant au progrès et au déploiement des activités de recherche, de collaboration, de formation, de partenariat et de réseautage au sein du programme. Il est composé des directeurs scientifiques, de la vice-rectrice à la recherche, à la création et à l’innovation, des directeurs des chantiers thématiques, de directeurs de centres de recherche, du directeur général, du coordonnateur de la plate-forme technologique et de toute autre personne considérée comme devant faire partie du comité par le comité de direction

    Composition du comité de déploiement

    • Marcel Babin (Co-président), directeur scientifique, Sentinelle Nord et CERC sur la télédétection de la nouvelle frontière arctique du Canada
    • Eugénie Brouillet, vice-rectrice à la recherche, à la création et à l’innovation
    • Yves De Koninck (Co-président), directeur scientifique, Sentinelle Nord et directeur de la recherche, Institut universitaire en santé mentale de Québec
    • Louis Fortier, directeur scientifique, Réseau de centres d’excellence ArcticNet, Brise-glace de recherche Amundsen et Institut nordique du Québec
    • Martin Fortier (non votant), directeur général de Sentinelle Nord et adjoint à la vicerectrice à la recherche, à la création et à l’innovation
    • André Marette, directeur scientifique, Institut sur la nutrition et les aliments fonctionnels (INAF), co-directeur Chantier thématique 3
    • Gina Muckle, professeure, Centre pour la santé des Inuits et les changements environnementaux (NASIVVIK)
    • Denis Richard, directeur de la recherche, Institut universitaire de pneumologie et de cardiologie de Québec
    • Stéphane Roche, professeur, Centre de recherche en géomatique
    • Thierry Rodon, directeur, CIERA
    • René Therrien, vice-doyen à la recherche, FSG, directeur Chantier thématique 1
    • Sylvie Turgeon, directrice, INAF
    • Réal Vallée, directeur, Centre d’optique, photonique et laser (COPL), directeur Chantier thématique 2
    • Warwick Vincent, Centre d’études nordiques (CEN), co-directeur Chantier thématique 3
    • Jean-Marie Trudeau, coordonnateur, Plateforme de développement d’instruments, Sentinelle Nord 

     

    Comité d'évaluation scientifique international

    Le comité d’évaluation scientifique international est un comité qui fournit des évaluations, surveille le progrès des projets financés et formule des recommandations au comité directeur via les directeurs scientifiques pour les demandes de financement reçues dans le cadre d’appels à projets de Sentinelle Nord. Le travail du comité repose sur un processus d’évaluation par les pairs et le comité est composé de scientifiques et d’intervenants internationaux externes à l’Université Laval reconnus dans les domaines de recherche de Sentinelle Nord et choisis de façon à limiter les situations de conflit d'intérêts potentiel en rapport avec l'évaluation des demandes qui leur ont été assignées. Les directeurs scientifiques ne siègent pas sur le comité. Le directeur général y siège comme membre non votant.

     

    Comité consultatif international

    Le comité consultatif international fournit au comité directeur, au comité consultatif stratégique et aux directeurs scientifiques des avis de haut niveau sur les plans stratégique et scientifique du programme. Ce comité permet d'effectuer une analyse comparative en fonction des normes internationales et de gérer les conflits d'intérêts inhérents à une structure réseautée.

    Le comité est composé de scientifiques et d'intervenants reconnus sur la scène internationale.

     

    Comité de valorisation de la recherche

    Le comité de valorisation de la recherche aide à identifier les découvertes qui ont un potentiel d'application et de commercialisation dans le cadre des activités de recherche de Sentinelle Nord. Il guide la mise en place d'activités de mobilisation et de transfert qui maximisent l'utilisation des résultats de recherche par les utilisateurs. Le comité recommande au comité directeur, via le directeur général, des allocations adéquates du fonds de maturation d'innovation de Sentinelle Nord.

    Composition du comité de valorisation de la recherche

    • Martin Fortier (non votant), directeur général de Sentinelle Nord et adjoint à la vicerectrice à la recherche, à la création et à l’innovation
    • Jean-François Haince, directeur, SOVAR
    • Marie Nadeau, conseillère en développement de la recherche, Faculté des sciences et de génie
    • Sébastien Prince-Richard, conseiller en valorisation de la recherche et en transfert technologique, VRRCI
    • Béatrice Saint-Cricq, partenariats et valorisation, CNRS/Sentinelle Nord
    • Tommy Seaborn, conseiller en développement de la recherche, Faculté de médecine
    • Jean-François Simard, directeur, Bureau de liaison Université-Milieu (BLUM)
    • Jean-Marie Trudeau, coordonnateur, Plateforme de développement d’instruments, Sentinelle Nord 

     

    Comité de gestion de la plateforme de technologique de développement d’instruments

    Le comité de gestion de la plateforme de technologique de développement d’instruments supervise les activités de la plateforme, révise le budget d’opération et les objectifs stratégiques et opérationnels proposés par le coordonnateur et s’assure que la plateforme dispose des ressources appropriées pour atteindre ses objectifs. Le comité guide le coordonnateur dans la gestion des priorités attribuées aux projets faisant appel au support de la plateforme et fixe ces priorités en cas de conflit. Le comité se rapporte au comité directeur via le directeur général de Sentinelle Nord.

     

    Comité de sélection des bourses

    Le comité de sélection des bourses a pour mandat de déterminer les lauréats des bourses d’excellence doctorales et postdoctorales de Sentinelle Nord. Il est piloté par la coordonnatrice des programmes de formation de Sentinelle Nord et est formé d’au moins deux professeurs de disciplines différentes, d’un professionnel de la plateforme technologique de développement d’instruments, d’un conseiller du vice-rectorat à la recherche, à la création et à l’innovation, et du directeur général de Sentinelle Nord. Le comité se rapporte au comité directeur via le directeur général de Sentinelle Nord.

Apogée Canada

Sentinelle Nord logo apogée Canada CFRER

Lancé en décembre 2014 dans le cadre du Plan d'action économique du gouvernement du Canada, le Fonds d'excellence en recherche Apogée Canada (le Fonds) investit approximativement 200 M$ par année pour soutenir les efforts des établissements postsecondaires canadiens à mettre en oeuvre, à grande échelle, des stratégies institutionnelles avant-gardistes, transformationnelles et à long terme, en leur permettant de faire progresser de manière stratégique leurs plus grandes forces et de réaliser des objectifs ambitieux et de grande portée menant à une renommée internationale. Ces projets institutionnels doivent être conformes aux domaines de recherche prioritaires en science, en technologie et en innovation du gouvernement du Canada.

 

 

Des questions?