Aller au contenu principal

Appel à projets majeur 2020-2023

Sentinelle Nord

Appel à projets majeur - Phase II 2020-2023

 

 

  • Téléchargez une version imprimable de l'appel à propositions incluant les annexes (.pdf, 551 Ko). 

  • Téléchargez le formulaire de détail du budget de la proposition (.xlsx, 13 Ko). Voir la section « 11. Budget » de l'Annexe A.

 

1. Contexte

En 2015, l'Université Laval (ULaval) recevait une subvention majeure du Fonds d'excellence en recherche Apogée Canada (Apogée) pour déployer sa stratégie de recherche Sentinelle Nord. Apogée a comme objectif de soutenir les efforts des établissements postsecondaires canadiens à mettre en œuvre, à grande échelle, des stratégies institutionnelles avant-gardistes, transformationnelles et à long terme, en leur permettant de faire progresser de manière stratégique leurs plus grandes forces et de réaliser des objectifs ambitieux et de grande portée menant à une renommée internationale. Ces projets institutionnels doivent répondre aux priorités en science, en technologie et en innovation du gouvernement du Canada.

Dans un contexte d'accélération des changements climatiques et du développement socio-économique dans les régions arctiques et subarctiques, la stratégie Sentinelle Nord permet à l’Université Laval de déployer une approche transdisciplinaire qui s’appuie sur une convergence de domaines de recherche stratégiques dans lesquels elle assume un leadership national et international: les sciences nordiques et de l’Arctique, l’optique-photonique, le microbiome, la santé cardiométabolique, et la santé du cerveau. Le programme soutient aussi toute autre expertise pouvant contribuer à son cadre conceptuel de recherche et à son objectif d’améliorer notre compréhension de l'environnement nordique et de son impact sur l'être humain et sa santé.

Un objectif majeur du programme est d’encourager la communauté de chercheurs de l’université à abaisser les barrières entre les disciplines, les facultés et les départements afin de conjuguer des expertises complémentaires, de développer des idées nouvelles et de mener des projets de recherche novateurs pour suivre la transformation des milieux arctiques et subarctiques et s'y préparer, à l'aide de meilleures technologies et de stratégies d'intervention visant la santé et le développement durables.

Un premier appel à projets majeur lancé en 2016 avec une enveloppe de $15M sur 3 ans a atteint son objectif de mobiliser la communauté de recherche de ULaval et de ses collaborateurs. Les 21 projets retenus impliquent plus de 130 professeurs et des équipes de recherche rattachés à 34 départements de l’institution. Le financement de ces premiers projets se termine en mars 2020 (Phase I 2017-2020).

Depuis ce premier appel, Sentinelle Nord a déployé plusieurs autres initiatives de recherche, dont un appel à chaires de recherche, un programme de chaires de recherche en partenariat, un programme de bourses d’excellence en recherche, des appels à projets conjoints avec des université étrangères, un appel à projet ciblé et des appels à projets conjoints avec l’institut nordique du Québec, qui sont venus enrichir et diversifier son programme de recherche qui compte actuellement 10 nouvelles chaires et 38 projets de recherche.

 

2. APPEL À PROJETS MAJEUR (PHASE II 2020-2023)

Pour ce second appel à projets majeur, Sentinelle Nord sollicite des équipes transdisciplinaires qui proposeront des approches transformatrices qui encouragent la convergence d’expertises, incluant le développement et le déploiement de nouvelles technologies et de nouveaux outils mathématiques (analyse et modélisation), afin de s’attaquer aux axes et défis de recherche prioritaires de son cadre conceptuel de recherche.

 

Cadre conceptuel de recherche de Sentinelle Nord

cadre conceptuel sentinelle nord FR

 

3. AXES ET DÉFIS DE RECHERCHE PRIORITAIRES

Les propositions soumises dans le cadre de cet appel à projets doivent nécessairement s’attaquer aux axes et défis de recherche prioritaires suivants :
 

Axe 1. Impact des changements environnementaux sur les écosystèmes et les infrastructures nordiques

Les changements climatiques et les activités anthropiques amènent une transformation rapide et sans précédent de l’environnement nordique qui se manifeste par la détérioration de la cryosphère (banquise, glaciers, neige et pergélisol), une dégradation des écosystèmes terrestres et marins ainsi qu'une perte de biodiversité qui affectent, entre autres, les services écosystémiques d’approvisionnement (nourriture, eau douce, matières premières, produits médicinaux) et les infrastructures (routes, aéroports, habitations, eau potable) dont dépendent les habitants des régions arctiques et subarctiques.

L’objectif principal de cet axe de recherche est de mieux comprendre les impacts des perturbations de l’environnement sur les écosystèmes et les infrastructures des régions arctiques et subarctiques via le développement et l’application de nouveaux outils, en particulier issus de l’optique-photonique, et de nouvelles approches transdisciplinaires.

Défis associés:

  • Comprendre les impacts des perturbations climatiques et anthropiques sur les écosystèmes et les réseaux trophiques nordiques, du microbiome aux grands mammifères, en regard aux changements climatiques (gaz climatiquement actifs), géosystémiques (pergélisol) et sociétaux (industrialisation et prélèvement);  

  • Suivre de façon ponctuelle, en continu ou à distance (fibre optique, lidar, drones, AUV, imagerie, spectroscopie) l’état et les propriétés de la cryosphère (pergélisol, banquise, glaciers, neige), des écosystèmes et géosystèmes terrestres et marins, des services écosystémiques (alimentation, eau potable, régulation des gaz climatiquement actifs) et des infrastructures (aéroports, bâtiments, routes, barrages, pipelines) dans les régions arctiques et subarctiques en changement;  

  • Concevoir des infrastructures nordiques mieux adaptées aux changements environnementaux et aux besoins des populations nordiques (ex. : aéroports, bâtiments, habitations, routes, barrages, pipelines).

 

Axe 2: Interactions environnement-santé dans le Nord

Les régions arctiques et subarctiques sont affectées par des changements majeurs de l’environnement naturel, de l’environnement bâti et des services écosystémiques (ex. : microbiomes, eau potable, air, aliments, lumière, logement, conditions de vie) qui ont des conséquences directes sur la santé cardiométabolique et mentale des populations qui y vivent.

L’objectif principal de cet axe de recherche est de mieux comprendre les interactions complexes entre l’environnement et la santé dans les régions arctiques et subarctiques via le développement et l’application de nouveaux outils et de nouvelles approches transdisciplinaires.

Défis associés:

  • Comprendre les liens entre l’environnement nordique (alimentation, microbiomes, cycle de la lumière) et la santé, notamment les maladies chroniques sociétales (p. ex. cardiométaboliques, respiratoires) et la santé mentale;  

  • Comprendre les interactions entre le microbiote intestinal et la santé du cerveau (axe intestin-cerveau) dans un contexte nordique;  

  • Comprendre les liens entre l’environnement bâti (construit ou aménagé par l'être humain) et la santé dans un Nord en changement;  

  • Assurer une sécurité alimentaire et une alimentation saine dans les régions arctiques et subarctiques.

 

Axe 3 : Analyse de données, modélisation prédictive et transfert de connaissances

Afin d'exploiter les flux de données acquises sur une vaste gamme d'échelles spatio-temporelles, y compris sous la forme de séries chronologiques précieuses pour la santé et l'environnement, il est nécessaire de développer de nouvelles approches et stratégies d’analyse des données, incluant l’usage de l’intelligence artificielle, qui permettront de déployer des méthodes de diagnostic, de modélisation prédictive, de détection et d’alerte avancée.

L’objectif principal de cet axe de recherche est d’optimiser l’analyse, la mobilisation et le transfert des résultats de la recherche pour le développement et la santé durables dans les régions arctiques et subarctiques.

Défis associés:

  • Produire des projections de l'état futur du système couplé homme-environnement dans divers scénarios de changements climatiques et de modernisation dans les régions arctiques et subarctiques;  

  • Concevoir et valider des systèmes de sécurité civile et environnementale (Situational Awareness System) et d’observation des écosystèmes du Nord;

  • Développer et appliquer des approches collaboratives pour l’optimisation de la mobilisation et du transfert des résultats de la recherche vers les utilisateurs nordiques tout en tenant compte des enjeux éthiques et de gouvernance.

 

4. Processus de demande

Le processus de demande implique la soumission d’une proposition de projet (PP) soumise en utilisant les directives fournies en Annexe A. Il n’y a pas d’étape de soumission de lettre d’intention.

Il est de la responsabilité des requérants de s’assurer que leur demande réponde aux critères d’admissibilité (point 6) et aux critères d’évaluation (Annexe B).

 

5. Dates importantes

  • Janvier 2020 - Lancement de l’appel à projets
  • 20 avril 2020 - Date limite pour la soumission des propositions de projet (PP)
  • Mai 2020 - Analyse et recommandations sur les PP
  • Juin 2020 - Début du financement des projets

 

6. Admissibilité

  • Seuls les professeurs de ULaval sont admissibles au financement de Sentinelle Nord. Les chercheurs admissibles doivent se conformer aux critères d’admissibilité des Conseils de recherche du Canada.  

  • Tous les chercheurs et équipes voulant postuler, qu’ils soient déjà financés ou non par Sentinelle Nord, doivent soumettre une nouvelle proposition de projet (PP).  

  • Les chercheurs et équipes qui ne sont pas déjà financés par Sentinelle Nord sont encouragés à soumettre des PP.  

  • Les chercheurs et équipes déjà financés par Sentinelle Nord peuvent proposer un tout nouveau projet. Ils peuvent aussi soumettre une PP qui se veut une évolution d’un projet financé par Sentinelle Nord durant la Phase I (2017-2020), mais celle-ci doit clairement s’appuyer sur les résultats déjà obtenus, présenter de nouveaux objectifs et encourager la formation de nouveaux étudiants.  

  • Un chercheur ne peut être chercheur principal que sur une seule PP, mais peut-être cochercheur ou collaborateur dans plus d’une PP.  

  • La durée du projet proposé doit être d’un maximum de trois ans.  

  • Les PP doivent mener à des résultats ayant une portée et une application dans les régions arctiques et subarctiques, comme défini dans le cadre de Sentinelle Nord (voir carte).  

  • Les PP doivent clairement s’attaquer à un ou plusieurs des axes et défis de recherche prioritaires identifiés dans le cadre de cet appel (point 3).  

  • Les PP doivent clairement répondre aux critères d’évaluation du programme Sentinelle Nord (Annexe B).  

  • Les PP doivent être menées par des équipes transdisciplinaires impliquant des partenaires et collaborateurs internes et/ou externes à l'ULaval. Les chercheurs doivent postuler en équipe travaillant sur une thématique de recherche donnée. Sentinelle Nord ne financera pas de projets menés par des chercheurs individuels ou des équipes provenant d’un seul département ou d’un seul centre de recherche. Sentinelle Nord n’est pas un substitut aux programmes de financement individuels tels que le Programme de subvention à la découverte du CRSNG, le volet Projet des IRSC ou le programme Savoir du CRSH.

 

7. Considérations additionnelles

  • La participation de jeunes chercheurs comme chercheurs principaux des PP est fortement encouragée. Pour les fins de cet appel, un jeune chercheur occupe un poste de professeur universitaire depuis moins de 10 ans.  

  • La participation active de collaborateurs et de partenaires externes à l'ULaval provenant des secteurs nordique, académique, public et/ou privé est fortement encouragée.  

  • Valorisant l’équité, la diversité et I’inclusion, Sentinelle Nord invite toutes les personnes qualifiées à soumettre des propositions, en particulier les femmes, les membres des minorités visibles et ethniques, les autochtones et les personnes handicapées.  

  • Une priorité sera donnée aux projets pouvant démontrer des contributions de financement en espèce ou en nature, autres que celles octroyées par les organismes subventionnaires fédéraux. Les contributions des collaborateurs et partenaires doivent être reflétées dans les lettres de soutien lors de la soumission de PP.

 

8. Cadre budgétaire

Le budget total disponible pour l’ensemble des projets financés dans le cadre de cet appel à projets majeur est d’approximativement 10 M$ pour 3 ans.  

L’enveloppe totale sur 3 ans allouée à chacun des projets pourra varier d’un minimum de 225,000 $ à un maximum de 750,000 $ selon l’ampleur des projets. Sentinelle Nord s'attend à financer entre 15 et 25 projets.

 

9. Processus d'évaluation

Sentinelle Nord veut s’assurer que ses décisions sont justes et objectives et qu’elles sont perçues ainsi. L'évaluation s’effectuera à l’aide des critères d'évaluation (Annexe B) et selon la politique sur les conflits d'intérêts (Annexe C). 
 

9.1. Révision et sélection des proposition de projet (PP)

Le centre administratif de Sentinelle Nord reçoit les PP, vérifie si elles sont complètes et rencontrent les critères d’admissibilité (Point 6). Les PP sont ensuite transmises au Comité d’évaluation scientifique (CES) pour évaluation. Le CES évalue les propositions en fonction des critères d’évaluation des projets de recherche (Annexe B). Le CES peut aussi avoir recours à des évaluateurs externes pour évaluer certaines demandes.

9.2. Recommandations de financement, décisions et notification

En fonction des recommandations formulées par le CES, les directeurs scientifiques présenteront les PP sélectionnées et les recommandations du CES au Comité directeur pour approbation.

Un avis de décision est envoyé à tous les requérants.

Pour les PP retenues, le financement peut être assujetti à certaines conditions qui seront transmises par le centre administratif de Sentinelle Nord.

9.3. Mandat et composition du Comité d’évaluation scientifique (CES)

Le CES fournira des évaluations et formulera des recommandations de financement aux directeurs scientifiques et au Comité directeur pour les PP reçues dans le cadre de l’appel à projets de Sentinelle Nord. Le travail du comité reposera sur un processus d’évaluation par les pairs. Le comité sera composé de scientifiques nationaux et internationaux externes à l’Université Laval, reconnus dans les domaines de recherche associés aux thématiques spécifiques à cet appel et choisis de façon à limiter les situations de conflit d’intérêts potentiel en rapport avec l’évaluation des demandes qui leur sont assignées. Le CES peut aussi avoir recours à des évaluateurs externes pour évaluer certaines demandes.

 

10. Information

Pour de plus amples informations concernant Sentinelle Nord et cet appel à projets, veuillez premièrement consulter la Foire aux questions disponible ci-dessous. Vous pouvez aussi communiquer avec le centre administratif à AAP2020@sn.ulaval.ca ou 418-656-3090.

  • ANNEXE A - DIRECTIVES POUR LA SOUMISSION D’UNE PROPOSITION DE PROJET (PP)

    Ces directives sont disponibles en anglais ici.

     

    A. Informations générales

    La proposition de projet (PP) fournit des renseignements sur le projet proposé en relation avec les axes prioritaires ainsi que les défis associés.

    Il est de la responsabilité des requérants de s’assurer que leur demande répond aux critères d’admissibilité et aux critères d’évaluation des projets de recherche (Annexe B).

    La PP doit être présentée au nom de l’équipe et proposée par des professeurs de l'ULaval admissibles à recevoir une subvention de l’un des trois organismes subventionnaires fédéraux.
     

    Langue

    Vous pouvez compléter votre PP en anglais ou en français, mais l’utilisation de l’anglais est recommandée. Le Comité d’évaluation scientifique (CES) sera composé majoritairement d’examinateurs internationaux et la langue de travail du comité sera l’anglais.

    Sentinelle Nord se chargera de faire la traduction du français à l’anglais au besoin, mais les documents traduits seront envoyés directement au CES, sans consultation et vérification préalable avec les demandeurs.
     

    Date limite et soumission

    Une copie électronique comprenant toutes les sections de la proposition de projet (un seul document PDF de moins de 10Mo) ainsi que le fichier contenant le tableau budgétaire associé en format Excel doivent être envoyés par courriel à AAP2020@sn.ulaval.ca au plus tard le 20 avril 2020, à 23 h 59, heure normale de l’Est (HNE).

    Les candidats recevront un accusé de réception dans les 48 heures suivant la réception de leur soumission.
     

    Présentation générale

    Utilisez le format Lettre (21,5 cm sur 28 cm) et laissez une marge de 2 cm tout autour. Inscrivez le nom des cochercheurs principaux en haut de chaque page et numérotez les pages consécutivement. La demande doit être complétée avec la police de caractère Arial d’une taille d’au moins 11 points. Utilisez des interlignes simples. Les caractères comprimés ne sont pas acceptés.

    Des illustrations et des graphiques peuvent être inclus, mais seront comptés dans le nombre maximal de pages indiqué ci-après. Le texte, les graphiques ou les illustrations peuvent être présentés en une ou deux colonnes. Toute page excédentaire ou tout document autre que ceux exigés seront retirés.
     

    B. Contenu de la proposition de projet (PP)

    Veuillez utiliser la version anglaise de ces directives pour la PP en anglais.

     

    Veuillez utiliser les titres et numéros de sections tels qu’identifiés ci-après lors de la rédaction de votre PP.

    Vous devez remplir toutes les sections. Respectez la longueur maximale pour chaque section lorsqu’indiquée, le contenu supplémentaire sera supprimé.

     

    1. TITRE

    Le titre doit indiquer de façon claire et concise l’objet du projet. Le titre du projet sera utilisé à des fins de publication.
     

    2. AXE DE RECHERCHE (¼ page)

    La PP doit clairement s’attaquer à un ou plusieurs des axes et défis de recherche prioritaires identifiés dans le cadre spécifique de cet appel.

    • Identifier clairement le ou les axes de recherche prioritaires visés par votre PP.
    • Définir clairement le ou les défi(s) visé(s) par la PP.  


    3. RÉSUMÉ BILINGUE

    Fournir un résumé du projet en anglais et en français (300 mots maximum chacun) qui décrit les principaux éléments de la recherche proposée, la nature des activités financées et les retombées anticipées. Ce résumé sera utilisé dans le processus de sélection, de même qu’à des fins de communications relatives à Sentinelle Nord.
     

    4. ÉQUIPE ET CONTRIBUTION DES MEMBRES AU PROJET

    Sentinelle Nord financera des projets menés par des équipes transdisciplinaires impliquant des partenaires et collaborateurs internes et/ou externes à l'ULaval. Sentinelle Nord ne financera pas de projets isolés, menés par des chercheurs individuels ou par des équipes provenant d’un seul département ou d’un seul centre de recherche.

    Sentinelle Nord, à titre de programme de l’Université Laval, s’engage à favoriser l’excellence de la recherche et de la formation en recherche et d’offrir une égalité des chances à tous les candidats. Valorisant l’équité, la diversité et l’inclusion, SN souscrit au principe selon lequel excellence et équité sont compatibles et complémentaires. La participation de membres des groupes sous représentés au sein des équipes est fortement encouragée. 

    Notez que le demandeur doit avoir obtenu l’accord de tous les membres potentiels de l’équipe avant de les inclure dans la demande.
     

    4.1 Nom, affiliation et contribution des cochercheurs principaux

    Les équipes sont fortement encouragées à impliquer des jeunes chercheurs comme chercheurs principaux dans leurs projets. Pour les fins de cet appel, un jeune chercheur occupe un poste de professeur universitaire depuis moins de 10 ans.

    • Les chercheurs principaux agissent à titre de répondants pour le projet. Un maximum de 2 chercheurs provenant de disciplines et d’unités administratives (départements, centres, instituts) différentes peuvent assumer le rôle de chercheurs principaux d’un projet. Les autres chercheurs doivent être indiqués comme cochercheurs (financés) ou collaborateurs (non financés). Un chercheur ne peut être chercheur principal que sur une seule PP, mais peut-être cochercheur ou collaborateur dans plus d’une PP.

    • Inscrire le nom de chaque chercheur principal suivi de son affiliation à l'ULaval (faculté, département, centre, institut).

    • Décrire le rôle et la contribution de chaque chercheur principal au niveau de la recherche et de la formation au sein du projet (200 mots chacun).

     

    4.2 Cochercheurs

    Les cochercheurs sont des chercheurs de l’ULaval qui contribuent de façon importante à l'orientation et à l'avancement du projet. Ils peuvent par exemple cosuperviser des étudiants et recevoir une partie du financement du projet.

    • Inscrire le nom des cochercheurs suivi du nom de leur affiliation à ULaval (faculté, département, centre, institut).

    • Pour chaque cochercheur, décrire sa contribution au niveau de la recherche et de la formation au sein du projet (100 mots chacun)


    4.3 Collaborateurs

    Les collaborateurs sont des individus du milieu universitaire ou d’autres secteurs qui participent sur une base active aux travaux de recherche et/ou aux activités connexes et dont le rôle est d'offrir un service particulier (p. ex. service d’analyse spécialisée, accès à de l'équipement/infrastructure, contribution à la supervision et à la formation, etc.). Les collaborateurs ne reçoivent pas de financement direct de Sentinelle Nord.

    • Inscrire le nom des collaborateurs, suivi du nom de leurs organisations affiliées.

    • Pour chaque collaborateur, indiquer brièvement sa contribution scientifique au projet (100 mots chacun).


    4.4 Partenaires

    Les partenaires sont des organismes canadiens ou étrangers (gouvernements, industries, associations, organismes sans but lucratif) qui s’engagent à contribuer en espèces ou en nature à la réalisation du projet.

    • Identifier les partenaires et indiquer brièvement leur contribution au projet (100 mots chacun)

    • La contribution au projet de tous les partenaires doit être détaillée par l’entremise de lettres de soutien (Section 14).


    4.5 Transdisciplinarité (½ PAGE)

    La recherche transdisciplinaire est définie comme une recherche menée par des chercheurs de disciplines variées travaillant ensemble pour créer des innovations conceptuelles, théoriques, méthodologiques et translationnelles qui intègrent et dépassent les approches spécifiques aux disciplines de façon à s’attaquer à un problème commun.

    • Indiquer comment le projet adoptera une approche transdisciplinaire en mettant en évidence le niveau d’intégration et de cohérence de l’équipe, la complémentarité de leurs expertises ainsi que la valeur ajoutée et novatrice des collaborations proposées.  

    5. CONTEXTE ET OBJECTIFS (1 PAGE)

    • Situer clairement le contexte dans lequel s’inscrit le projet de recherche par rapport aux axes de recherche prioritaires et aux défis proposés de l’appel à projet.

    • Décrire les objectifs de la recherche proposée.

    • Quelles sont les principales questions et hypothèses abordées par le projet de recherche.

    • Si la PP est la continuation ou l’évolution d’un projet déjà financé par Sentinelle Nord, démontrer comment la proposition s’appuie sur les résultats déjà obtenus, présenter les nouveaux objectifs et expliquer la valeur ajoutée du nouveau projet.

     

    6. APPROCHE ET RÉSULTATS ATTENDUS (3 PAGES)

    • Présenter l'originalité et la nouveauté de la recherche proposée, en termes de méthodologie et/ou d'applications de nouvelles de méthodes actuelles.

    • Décrire les résultats de recherche attendus en soulignant les avancées scientifiques, les innovations, l’expertise, les procédés ou produits qui sont attendus du projet.

    • Expliquer comment le projet mènera à des résultats ayant une portée et une application dans les régions arctiques et subarctiques.

    • Identifier les jalons (activités/étapes) nécessaires pour atteindre les objectifs du projet pour chaque année de subvention (½ page).  

    • Énoncer les risques anticipés et les mesures de contrôle associées en ce qui concerne l’atteinte des objectifs, le budget et l’échéancier proposé pour un projet de 3 ans (ex: recrutement d’étudiants gradués, collaborations…) (½ page).


    7. FORMATION (½ PAGE)

    La formation d’étudiants gradués dans un contexte de transdisciplinarité doit être une priorité pour tous les projets financés par Sentinelle Nord.

    • Fournir un plan de formation décrivant le nombre et le rôle des étudiants, des stagiaires postdoctoraux, des professionnels de recherche et des techniciens en indiquant dans quelle mesure ces participants prennent part au projet et à la formation.

    • Indiquer, si disponible, les noms des superviseurs des étudiants, des stagiaires postdoctoraux, des professionnels de recherche et des techniciens.

    • Décrire brièvement les initiatives proposées afin de former les étudiants des cycles supérieurs et les stagiaires postdoctoraux dans un environnement transdisciplinaire (cosupervision, mobilité).

     

    8. PARTENARIAT ET RÉSEAUTAGE (½ PAGE)

    Le succès de Sentinelle Nord dépend fortement de la capacité des projets à mettre en place des interactions effectives, des collaborations et des partenariats avec le secteur des utilisateurs en dehors de l’Université Laval, au niveau national et international.

    • Décrire la nature et le niveau d’implication des organismes partenaires (académiques, privés et/ou publics, nordiques) dans la planification, la recherche, la formation et/ou le transfert des connaissances.

    • Pour les projets qui se déroulent dans le Nord, décrire spécifiquement la nature du partenariat et de la participation des communautés et organisations nordiques dans le projet de recherche et dans la dissémination des connaissances.

    • La contribution des partenaires doit être appuyée par des lettres de soutien (section 14).

     

    9. ÉQUITÉ, DIVERSITÉ ET INCLUSION (½ PAGE)

    Sentinelle Nord s'engage à atteindre l'excellence dans la recherche et la formation tout en assurant l'égalité des chances pour tous. 

    • Décrire les actions envisagées afin d’encourager l’équité et la diversité au sein de votre équipe et votre projet. Vous pouvez consulter le Guide du candidat : Tenir compte de l’équité, de la diversité et de l’inclusion du CRSNG (lien).

     

    10. PLAN DE GESTION DE DONNÉES ET DIFFUSION DES RÉSULTATS DE LA RECHERCHE (½ PAGE)

    Suivant les recommandations des trois organismes subventionnaires fédéraux sur la gestion des données de recherche et les bonnes pratiques institutionnelles de l’ULaval, les projets doivent définir un plan de gestion de données qui précise les éléments suivants :

    • Décrire brièvement les données qui seront produites ou recueillies par le projet (ex. : type, format, interopérabilité). Par exemple, s'il s’agit de données massives, de données confidentielles, de données tabulaires, etc. La description devrait permettre de mieux comprendre la stratégie envisagée pour la sauvegarde/pérennisation des données.

    • Décrire la stratégie de sauvegarde/dépôt des données, y compris les infrastructures et/ou les services qui seront utilisés pour l’archivage à long terme des données de recherche.

    • Décrire la façon dont les données et les résultats de la recherche seront partagés et diffusés, y compris comment le projet répondra aux exigences des organismes subventionnaires fédéraux et à la politique institutionnelle ULaval en matière de libre accès aux publications des résultats de la recherche.

     

    11. BUDGET (PAS DE LIMITE)

    Seuls les chercheurs principaux et les cochercheurs de l’ULaval sont admissibles à recevoir du financement de Sentinelle Nord. Le financement octroyé doit servir à couvrir des dépenses admissibles, telles que détaillées dans le Guide d’administration du Fonds d’excellence en recherche Apogée Canada (lien).

    À l'aide du tableau Excel fourni à cette fin, donner les détails du budget demandé pour votre projet sur une base annuelle pour chacun des types de postes budgétaires identifiés.

    Dans la section 11 de votre PP, fournir une description et une justification pour chaque poste budgétaire demandé dans le tableau budgétaire (ex. de justification: Poste 1c -Un étudiant au doctorat à l'ULaval à 21 k $/an aux années 1 à 3)

    Les renseignements fournis devraient permettre au Comité d’évaluation de bien comprendre l’utilisation des fonds et le budget total proposé. Il n’y a pas de nombre de pages limite.
     

    Charges relatives à la rémunération

    La formation d’étudiants gradués dans un contexte de transdisciplinarité doit être une priorité pour tous les projets financés par Sentinelle Nord. Les montants demandés pour la rémunération devraient majoritairement être alloués aux étudiants gradués et aux post-doctorants.

    Pour les postes budgétaires 1a-c et 2a-b (voir Tableau Excel), énumérer les ressources demandées, indiquer le nom de l’individu si possible et identifier le ou les chercheurs qui superviseront ces individus.

    Les montants maximaux alloués par Sentinelle Nord pour les bourses/salaires sont :

    • 17,5 k$/an pendant deux ans pour les étudiants à la maîtrise;
    • 21 k$/an pendant trois ans pour les doctorants;
    • 35 k$/an pendant deux ans pour les post doctorants;
    • 50 k$/an pour les professionnels de recherche.


    Si nécessaire, les chercheurs devront compléter les salaires/bourses avec des sources de financement autres que Sentinelle Nord.


    - Frais de déplacements et de séjour

    Les frais de déplacements et de séjour (repas et hébergement) liés au projet comprennent les dépenses raisonnables engagées à l’occasion de travaux sur le terrain, de conférences liées à la recherche, de voyages effectués à des fins de collaboration et de recherche. Expliquer brièvement le lien entre les déplacements prévus et les travaux de recherche proposés.

    Les frais d‘utilisation relatifs au brise-glace de recherche NGCC Amundsen, aux infrastructures de recherche nordique et au nolisement d’aéronefs ne doivent pas être inclus dans le tableau du budget. Un Fonds d’accès aux infrastructures de recherche nordique est disponible pour aider les chercheurs de Sentinelle Nord.


    - Matériel, fournitures et équipement

    Décrire de façon générale les besoins en matériel et fourniture. Expliquer, s’il y a lieu, l’achat d’équipements de plus de 10 k$. Sentinelle Nord ne financera pas les dépenses supérieures à 25 k$ pour un équipement donné.


    - Ordinateurs et communications électroniques

    Les frais liés aux ordinateurs, aux tablettes, aux modems, aux nouvelles technologies, aux logiciels spécialisés et à d’autres pièces de matériel informatique nécessaires à la recherche qui ne sont habituellement pas fournis par l’institution de recherche.


    - Diffusion de la recherche et réseautage

    Décrire brièvement le budget envisagé pour la diffusion des résultats de la recherche et les activités de réseautage du projet (ex. : les frais de publication d’articles, y compris les frais pour assurer le libre accès aux résultats).


    - Services et dépenses diverses

    Dépenses qui ne peuvent être classées dans l’une des catégories précédentes et qui sont admissibles selon le Guide d’administration du Fonds d’excellence en recherche Apogée Canada (lien).

    L’effet de levier qu’apporte le projet pour des financements complémentaires en espèces ou en nature est important. Fournir une brève explication sur les contributions en espèces ou en nature listées. Ces contributions peuvent comprendre un soutien partiel aux bourses, salaires, frais d’accès aux installations et autres frais non couverts par Sentinelle Nord. Les contributions des organismes subventionnaires fédéraux (CRSNG, IRSC, CRSH, FCI, SPIIE, Génome Canada) ne sont pas admissibles. Une lettre de soutien du contributeur est demandée en section 14.


    12. RÉFÉRENCES

    Utiliser cette partie pour fournir:

    • une liste de références bibliographiques
    • une liste des acronymes et définitions utilisés dans la proposition


    Ne pas renvoyer à des sites Web pour plus de renseignements sur votre proposition. Ne pas créer d’hyperliens dans la liste de référence.


    13. CV COURTS

    Joindre les CV courts (1 page max. chacun) de chaque chercheur principal ainsi que des principaux cochercheurs et collaborateurs. Chaque CV court inclura:

    • Nom de la personne
    • Diplômes et formation académique
    • Expérience et affiliations
    • Expertise, honneurs et distinctions
    • Faits saillants du financement de la recherche au cours des 5 dernières années
    • Nombre total de publications avec et sans comité de lecture dans les 5 dernières années
    • Contributions les plus importantes au cours des 5 dernières années
    • Nombre d’étudiants et de post-doctorants supervisés au cours des 5 dernières années


    14. LETTRES DE SOUTIEN

    Les lettres de soutien doivent:

    • émaner d’un représentant ayant autorité pour engager la contribution de l’organisme
    • indiquer le niveau, la durée, la nature (espèces et/ou en nature) du soutien prévu pour le projet
    • décrire l’implication potentielle et la valeur ajoutée du projet pour l’organisme
    • indiquer les relations actuelles et passées avec des membres du projet
    • être en version originale, datée et signée postérieurement au 1er janvier 2020


    La signature du représentant autorisé signifie que celui-ci :

    • accepte le contenu de la demande et procurera les ressources qu'il s'est engagé à fournir
    • consent à ce que le résumé public de la subvention soit diffusé et que le nom de l'organisme à titre de partenaire de l'initiative soit publié


    Si un cochercheur du projet est également dirigeant d'un organisme de soutien, un autre dirigeant doit signer au nom de l'organisation.


    C. LISTE DE CONTRÔLE

    Une proposition de projet (PP) comprend 2 documents:

    1) Un document .pdf sous forme libre et interrogeable (non numérisé) comprenant : 

    1. Titre
    2. Axe et défis de recherche (¼ page)
    3. Résumé bilingue
    4. Équipe et contribution des membres au projet
    5. Contexte et objectifs (1 page)
    6. Méthodologie, transdisciplinarité et résultats attendus (3 pages)
    7. Formation (½ page)
    8. Partenariats (½ page)
    9. Équité, diversité et inclusion (½ page)
    10. Plan de gestion de données et diffusion des résultats de la recherche (½ page)
    11. Budget (pas de limite)
    12. Références
    13. CV courts
    14. Lettres de soutien


    2) Le Tableau 11 – Dépenses prévues dans le format Excel original

     

    D. INFORMATION

    Pour plus d’information, communiquer avec le secrétariat de Sentinelle Nord:

    Tel : 418-656-3090 | Courriel: AAP2020@sn.ulaval.ca

  • ANNEXE B – CRITÈRES D’ÉVALUATION DES PROJETS DE RECHERCHE

    1. Clarté et intégralité de la proposition de projet

    • La proposition répond clairement aux directives fournies pour chacune des sections.


    2. Équipe de recherche et transdisciplinarité

    • Expérience et compétence en leadership des cochercheurs principaux du projet.

    • Expertise et réalisations des candidats et des collaborateurs, telles que démontrées par l'expérience de formation et la productivité scientifique des cinq dernières années (publications, subventions détenues, etc.).

    • Caractère approprié des chercheurs et des collaborateurs à mener la recherche proposée, en ce qui concerne la complémentarité des expertises et le potentiel de synergie.

    • Capacité de l’équipe et du projet proposé à mener une recherche transdisciplinaire qui dépasse les approches spécifiques aux disciplines de façon à s’attaquer à un problème commun.

    • Niveau de participation des jeunes chercheurs dans le projet.


    3. Contexte et objectifs

    • Mesure dans laquelle le projet proposé s'allie aux axes et défis de recherche identifiés dans le cadre de cet appel.

    • Clarté des objectifs à court et long terme.

    • Importance et signification des impacts anticipés (sociaux, économiques, technologiques, ou liés à la santé et au bien-être) de la recherche proposée.


    4. Mérite de la recherche et résultats attendus

    • Originalité de la recherche proposée, en ce qui concerne les hypothèses et questions proposées, le développement de nouvelles technologies et/ou méthodologies, et/ou de nouvelles applications pour des technologies ou méthodologies existantes.

    • Clarté de l’approche de recherche et de la méthodologie.

    • Valeur ajoutée du projet proposé par rapport à la recherche déjà effectuée par les cochercheurs.

    • Portée et application des résultats attendus dans les régions arctiques et subarctiques.

    • Gestion du projet et faisabilité: le projet doit avoir un plan clair et cohérent ainsi que des jalons clairement identifiés qui démontrent une forte probabilité d’atteindre ses objectifs (incluant le recrutement) à l’intérieur de la période de financement (3 ans). 

    • Conformité aux normes de la conduite responsable de la recherche.


    5. Formation du personnel hautement qualifié (PHQ)

    • Nombre de PHQ financé et formé en relation au budget et à l’ampleur du projet.

    • Priorité donnée à la formation et au soutien d’étudiants gradués et de postdoctorants.

    • Stratégie de formation qui encourage les interactions du PHQ avec d’autres participants au projet dans des domaines d’expertise variés de façon à encourager la collaboration et une formation multidisciplinaire dans le cadre d’une approche de recherche transdisciplinaire.

    • Souci d’équité, diversité et inclusion dans la stratégie de recrutement et de formation


    6. Partenariat et réseautage

    • Indication d’une approche réseautée du projet de recherche, avec des interactions bidirectionnelles entre les chercheurs, les partenaires et les parties prenantes du projet.

    • Optimisation des ressources via le partage des équipements et infrastructures de recherche, des bases de données et du personnel.

    • Pour les projets qui se déroulent dans le Nord, présence d’un plan de partenariat solide impliquant la participation des communautés et organisations nordiques dans le projet de recherche et dans la dissémination des connaissances.

    • Niveau du support et des contributions des partenaires appuyé par des lettres de soutien


    7. Plan de gestion de données et diffusion des résultats de la recherche

    • Plan de gestion de données clair et favorisant le libre accès.

    • Potentiel pour les activités de transfert des connaissances et d’exploitation de la technologie à rejoindre des chercheurs et collaborateurs au-delà de ceux directement impliqués dans le projet.

    • Potentiel pour les résultats des travaux de recherche du projet de bénéficier aux partenaires et de contribuer à accroître la visibilité de l'ULaval à l’échelle nationale et internationale.


    8. Budget

    • Caractère approprié du budget, incluant les fonds demandés à Sentinelle Nord ainsi que les contributions en espèces et en nature provenant d’autres sources.

    • Justification du niveau, de la nature et de la durée du financement demandé face aux objectifs et aux jalons identifiés dans la proposition.

    • Proportion des montants demandés pour la rémunération qui est allouée aux étudiants gradués et aux postdoctorants.

    • Existence, nature et portée des contributions en espèces et en nature des secteurs privé, public et sans but lucratif, ainsi que des partenaires internationaux.
  • ANNEXE C - PROCESSUS D'ÉVALUATION

    L’évaluation des projets s’effectuera à l’aide des critères d’évaluation des projets de recherche (Annexe B) et selon la Politique sur les conflits d’intérêts et la confidentialité des organismes fédéraux de financement de la recherche (lien) qui vise à assurer la gestion efficace des situations de conflits d'intérêts dans lesquelles un participant au processus d’évaluation pourrait se trouver, ainsi que la confidentialité des renseignements personnels et des renseignements commerciaux confidentiels transmis dans le cadre du processus d’évaluation de Sentinelle Nord. Aucun membre de comité qui se trouve dans une situation de conflit d’intérêts ne peut participer à l’évaluation d’une proposition.


    Processus d'évaluation

    Toutes les demandes seront examinées par un comité composé de scientifiques reconnus dans les domaines de recherche associés aux thématiques spécifiques à cet appel et choisis de façon à limiter les situations de conflit d’intérêts potentiel en rapport avec l’évaluation des demandes qui leur sont assignées.


    Conflit d'intérêts

    L’Université Laval s'efforce de s'assurer que les décisions de financement sont justes et objectives et qu'elles sont considérées comme telles. Aucun membre du comité en conflit d'intérêts ne peut participer à l'évaluation d'une proposition.

    Il y a conflit d'intérêts chaque fois qu'un membre d'un comité :

    • Est un chercheur principal, un cochercheur ou un collaborateur de la proposition

    • Se trouve dans le même département ou centre de recherche qu’un chercheur principal, un cochercheur ou un collaborateur de la proposition

    • Est un parent ou un ami personnel proche d’un chercheur principal, d'un cochercheur ou d'un collaborateur de la proposition

    • A publié ou cosigné des publications sur la proposition avec un chercheur principal, un cochercheur ou un collaborateur de la proposition

    • A des différends scientifiques ou personnels de longue date avec un chercheur principal, un cochercheur ou un collaborateur de la proposition

    • Est en mesure de gagner ou de perdre financièrement à l'issue du projet

    • Estime, pour quelque raison que ce soit, qu'il ne peut fournir une évaluation objective de la proposition


    Tout membre d'un comité qui est en conflit d'intérêts à l'égard d'une proposition doit le signaler sans délai au président du comité d'évaluation, qui déterminera s'il y a conflit d'intérêts et quelles mesures sont nécessaires. Ces mesures peuvent comprendre la récusation.


    Confidentialité

    Les membres du comité d’évaluation acceptent de ne pas utiliser à mauvais escient l'information non publique qui lui est divulguée dans le cadre du processus d'évaluation.

    Les membres du comité sont tenus de déclarer tout conflit d'intérêts en ce qui concerne les demandes en cours d'évaluation.

    Les membres du comité d'évaluation doivent :

    • Traiter comme confidentiels tous les renseignements et documents, sous quelque forme que ce soit (papier ou électronique), divulgués par écrit ou oralement en rapport avec la réalisation de l'évaluation

    • Ne pas divulguer, directement ou indirectement, des informations ou des documents confidentiels relatifs aux propositions ou aux candidats

    • Ne pas discuter d'une proposition avec d'autres personnes, y compris d'autres évaluateurs ou membres du personnel qui ne participent pas directement à l'évaluation de la proposition, sauf pendant les discussions officielles aux réunions du comité d'évaluation

    • Ne divulguer aucun détail du processus d'évaluation et de ses résultats à d'autres fins que l'accomplissement de leurs tâches d'évaluateur

    • Ne pas divulguer les noms des autres experts participant à l'évaluation

    • Ne pas communiquer avec les candidats pendant ou après l'évaluation jusqu'à ce qu'une décision finale ait été prise à l'égard des demandes


    Une copie de ces lignes directrices sera mise à la disposition de tous les membres du Comité d'évaluation.

     

    Engagement à l’égard de l’équité, de la diversité et de l’inclusion (EDI)

    Sentinelle Nord s’engage à favoriser l’excellence de la recherche et de la formation en recherche et à offrir une égalité des chances à tous les candidats. Valorisant la diversité, Sentinelle Nord et l'Université Laval souscrivent au principe selon lequel excellence et équité sont compatibles et complémentaires, et que les travaux de recherche menés au Canada se doivent d’être plus équitables, diversifiés et inclusifs si l’on souhaite produire des résultats caractérisés par l’excellence, l’innovation et l’impact, lesquels sont nécessaires pour saisir les occasions qui se présentent et relever des défis mondiaux.

    Ainsi, dans le souci de promouvoir les principes d’ÉDI, Sentinelle Nord encourage fortement chaque évaluateur et membre du comité de sélection à compléter la formation préparée par le Gouvernement du Canada sur Les préjugés inconscients et le processus d’évaluation par les pairs. Les membres de comité doivent respecter les normes de rigueur, d’impartialité, de respect et d’équité, de diversité et d’inclusion tout au long du processus d’évaluation des candidatures par les pairs.

  • FOIRE AUx QUESTIONS (FAQ)

    Vous trouverez dans cette page des réponses aux questions les plus fréquemment posées à Sentinelle Nord au sujet de l'appel à projets en cours. Les questions liées à l'appel à projets peuvent être envoyées à l'adresse de courriel suivante : AAP2020@sn.ulaval.ca. Les nouvelles questions et réponses seront ajoutées au haut de la liste de questions. La date limite pour soumettre vos questions concernant l'appel à projets est le 16 avril 2020 à 17 h.

    Notez que cette section ne remplace pas les lignes directrices, et les demandeurs se doivent de lire très attentivement les critères d’évaluation, les critères d’admissibilité et les directives de soumission des propositions de projet.

     

    ***

     

    Quels sont les domaines de recherche visés par cet appel à projets? Est-ce vrai que Sentinelle Nord finance principalement des chercheurs en sciences et génie?

    Les axes et défis prioritaires de recherche identifiés dans cet appel s’appliquent à une multitude de domaines et d’expertises de recherche, dans le domaine tant des sciences et génie, de la santé que des sciences humaines et sociales. Les projets présentement financés par Sentinelle Nord impliquent plus de 130 chercheurs et équipes de 34 départements et de 7 facultés de l’ULaval. Peu importe les domaines de recherche impliqués, les équipes se doivent d’être composées de chercheurs de domaines variés.


    Quel taux de succès envisagez-vous pour les demandes?

    Il est impossible de définir un taux de succès à ce stade. Vu l’enthousiasme et la mobilisation de la communauté lors de l’appel à projets majeur de la Phase I (2017-2020), nous nous attendons à recevoir un grand nombre de propositions et à un processus de sélection très compétitif. Pour la Phase I, moins de 40 % des propositions furent financées.


    Est-il préférable de soumettre la proposition en français ou en anglais?

    Bien que puissiez compléter votre proposition en anglais ou en français, le Comité d’évaluation scientifique sera composé majoritairement d’examinateurs internationaux et la langue de travail principale du comité sera l’anglais. Notez que si la proposition doit être traduite vers l’anglais, la traduction ne sera pas partagée avec les demandeurs avant d’être soumise au Comité d’évaluation.


    Puis-je déposer une proposition pour cet appel si je conduis déjà des recherches financées par Sentinelle Nord à la suite d’un appel à projets précédent?

    Oui. Les chercheurs et équipes déjà financés par Sentinelle Nord peuvent proposer un tout nouveau projet. Ils peuvent aussi soumettre une proposition qui se veut une évolution d’un projet déjà financé par Sentinelle Nord durant la Phase I (2017-2020), mais celle-ci doit clairement s’appuyer sur les résultats déjà obtenus, présenter de nouveaux objectifs et encourager la formation de nouveaux étudiants.


    Le cofinancement et l’effet de levier (en espèces et en nature) est-il un critère d’évaluation important?

    Oui, le financement de Sentinelle Nord doit être considéré comme une valeur ajoutée et une opportunité unique de mener des projets novateurs et transdisciplinaires qui sont difficilement finançables dans le cadre des concours offerts par les organismes subventionnaires. La participation active de collaborateurs, de partenaires et de parties prenantes externes à l’Université Laval (secteurs nordique, académique, public ou privé) est un atout majeur. Les contributions des partenaires devront être reflétées dans les lettres de soutien lors de la soumission de la proposition de projets.


    Accepterez-vous des propositions qui proposent des idées de recherche qui ne cadrent pas directement avec les axes et défis de recherche proposés, mais qui peuvent contribuer aux grands objectifs du programme Sentinelle Nord?

    Non. Les projets proposés dans le cadre du présent concours doivent non seulement répondre aux grands objectifs de Sentinelle Nord, mais ils doivent aussi clairement s’attaquer aux axes et défis de recherche proposés. C’est un critère d’admissibilité ferme.


    Vous encouragez les chercheurs à se mobiliser dans des équipes transdisciplinaires, mais y a-t-il une taille d’équipe optimale (nombre de chercheurs) pour chaque projet?

    Bien que la formation d’équipes transdisciplinaires soit un critère d’admissibilité important, il n’y a pas de taille minimale ou maximale pour les équipes. La taille des équipes sera souvent reflétée dans l’ampleur du projet et le budget demandé. Même si les équipes peuvent compter plusieurs chercheurs et collaborateurs, la contribution concrète de chacun des chercheurs impliqués doit être très clairement illustrée. Rien ne sert d’ajouter plusieurs chercheurs ou collaborateurs de renom s’il est impossible d’évaluer leur contribution aux activités de recherche et de formation du projet.


    Peut-on payer des salaires de professionnels de recherche et de techniciens dans le cadre de projets financés par Sentinelle Nord?

    Oui. Toutefois, la formation d’étudiants gradués doit être une priorité pour tous les projets financés par Sentinelle Nord. Les montants demandés pour la rémunération devraient majoritairement être alloués aux étudiants gradués et aux postdoctorants. Sentinelle Nord a établi des montants maximaux qui peuvent être alloués pour les bourses et salaires. Si nécessaire, les équipes devront compléter les salaires et bourses avec d’autres sources de financement.


    Quels sont les principaux critères d’admissibilité?

    Les critères d’admissibilité sont clairement énumérés au point 6 « Admissibilité ». Ils doivent tous être remplis. Si le Comité d’évaluation scientifique juge qu’une proposition ne répond clairement pas aux critères d’admissibilité, la proposition sera retirée du processus d’évaluation et du concours.


    Vous annoncez une enveloppe maximale disponible de 10 M$ sur 3 ans. Cette enveloppe sera-t-elle distribuée de façon égale dans les 3 axes prioritaires?

    La somme de 10 M$ est le total approximatif qui sera octroyé pour l'ensemble des projets et des axes sur une période de 3 ans. Il est impossible de donner une estimation du financement qui sera octroyé pour chacun des axes et encore moins pour chaque projet ou chaque chercheur. Le 10 M$ ne sera pas nécessairement réparti de façon égale dans chaque axe, mais dépendra de la demande et de la qualité des projets soumis.


    Un chercheur peut-il être chercheur principal ou cochercheur dans plus d’un projet? Si oui, ces projets doivent-ils être pour le même axe?

    Un chercheur ne peut être chercheur principal que sur une seule proposition de projet, mais peut-être cochercheur ou collaborateur dans plus d’une proposition. Ces propositions ne doivent pas nécessairement être soumises pour le même axe.


    Devons-nous absolument faire partie d’une équipe transdisciplinaire pour soumettre une proposition?

    Oui, comme mentionné dans les critères d’admissibilité, Sentinelle Nord ne financera pas de projets isolés, menés par des chercheurs individuels ou provenant d’un seul département ou d’un seul centre de recherche. Sentinelle Nord n’est pas un substitut aux programmes de financement individuels tels que le Programme de subvention à la découverte du CRSNG, le volet Projet des IRSC ou le Programme Savoir du CRSH.


    Si elles peuvent contribuer aux objectifs du programme, peut-on simplement offrir nos expertises sans véritablement se joindre à un projet dans le cadre d’une proposition?

    Non. Ce concours est un appel à projets et non un appel d’expertise. Peu importe la qualité des chercheurs impliqués, ils doivent être associés à une proposition qui définit clairement un projet de recherche et répond aux critères d’évaluation.


    Les membres du comité de déploiement sont-ils impliqués dans l’évaluation des propositions?

    Non. Les membres du comité de déploiement peuvent appliquer comme cochercheurs principaux, cochercheurs ou collaborateurs dans le cadre de l’appel à projets et sont par le fait même aucunement impliqués dans le processus d’évaluation des propositions de projet.


    Les directeurs scientifiques peuvent-ils être chercheurs principaux ou cochercheurs d’un projet?

    Non. De façon à éviter les situations de conflits d’intérêt et/ou de perception de conflits, les deux codirecteurs scientifiques de Sentinelle Nord ne peuvent pas être chercheurs principaux ou cochercheurs sur les projets. Ils peuvent par contre être collaborateurs (sans financement) sur des projets.


    Qui évaluera les propositions de projet?

    Les propositions seront évaluées par un comité d’évaluation scientifique externe qui formulera des recommandations de financement aux directeurs scientifiques et au Comité directeur. Les décisions finales seront prises par le Comité directeur.

    Le comité est composé de scientifiques et d’intervenants externes à l’Université Laval, reconnus dans les domaines de recherche en lien avec les axes de l’appel et choisis de façon à limiter les situations de conflit d’intérêts potentiel en rapport avec l’évaluation des demandes qui leur sont assignées.


    Puisqu’uniquement les professeurs de l’ULaval sont éligibles au financement de Sentinelle Nord, est-ce que ceci implique qu'un collaborateur externe (canadien ou international) faisant partie de l'équipe ne pourra avoir accès aux fonds obtenus via Sentinelle Nord et devra donc fournir son propre financement pour collaborer au projet?

    En effet, les fonds Sentinelle Nord ne seront octroyés qu'à des professeurs de l'Université Laval. Les collaborateurs hors ULaval devront participer au projet avec leur propre financement, mais pourront aussi bénéficier indirectement du financement Sentinelle Nord via la cosupervision d'étudiants gradués, l'accès privilégié aux infrastructures et aux services de l’ULaval et aux analyses faites à l'ULaval, ainsi que via des contrats (analyses, services) s’ils répondent aux critères d'admissibilité des dépenses

Des questions?