Aller au contenu principal

Lumière sur les services écosystémiques des mers arctiques

École doctorale internationale

12 au 24 juillet 2018, mer de Baffin (Nunavut), Canada

 

Sous l’initiative du programme Sentinelle Nord de l'Université Laval (Québec, Canada), l’École doctorale internationale (EDI) offre aux étudiants de partout sur la planète une occasion unique d'interagir avec des scientifiques de haut-niveau dans le cadre d'un programme de formation transdisciplinaire et hautement technologique visant à démystifier les liens existants entre la lumière, les services écosystémiques marins et la santé dans le Nord.

Organisée à bord du brise-glace de recherche canadien NGCC Amundsen dans la mer de Baffin et les fjords de l’île de Baffin (Nunavut), l’école offrira aux participants une expérience pratique et intégrative avec un large éventail de disciplines telles que l'optique / photonique, la biologie et l'écologie marine arctique, la physique, la biochimie, la télédétection et la santé humaine. Sous la supervision de chercheurs renommés et de professionnels de recherche expérimentés, les activités de l’école se dérouleront dans le cadre d’un réel programme de recherche océanographique où seront déployés une multitude d’échantillonneurs et de senseurs de pointe.

 

19

étudiants internationaux
 

12

professionnels et techniciens
 

10


professeurs
 

12

 
universités
 

8


pays
 

 

Lire le blogue

 

  • Programme

    L’EDI mettra l’accent sur les thèmes détaillés ci-dessous tout en favorisant une approche polyvalente et dynamique qui comprend des conférences, des études de cas et une forte composante de mise en pratique encadrée par des experts de diverses disciplines.

    En plus du programme de formation scientifique proposé à bord du navire, l'école favorisera le transfert de connaissances par le biais d'activités prévues avec la communauté d'Iqaluit, capitale du Nunavut.

     

    Rôle fondamental de la lumière au sein des écosystèmes marins arctiques

    • Régime lumineux à l’interface cryosphère-hydrosphère et impacts sur les différents maillons du réseau trophique marin arctique
    • Modifications des apports lumineux dans un contexte de réchauffement climatique et conséquences sur les écosystèmes: du microscopique au planétaire

    Le potentiel de la lumière pour étudier l’Arctique

    • Déploiement et utilisation d’outils et d’instruments optiques pour sonder l’environnement Arctique: du stéréo-microscope à l’imagerie satellitaire
    • Technologies innovantes basées sur la lumière pour le suivi de la santé des écosystèmes et des populations en Arctique

    La lumière et les services écosystémiques marins en Arctique

    • Services d’approvisionnement – ressources halieutiques
    • Services de régulation – stockage de carbone, contrôle du climat
    • Services culturels – récréation, tourisme, pédagogie
    • Services de support – fonctions écologiques qui sous-tendent l’ensemble des services

     

    L'école permettra également le développement de compétences transversales telles que le réseautage et la collaboration scientifique internationale, la créativité, la communication et la planification dans un contexte de recherche transdisciplinaire.

    Pendant l’école et dans les semaines qui suivront, les participants seront également invités à contribuer activement à l’analyse des données récoltées à bord et à l’écriture d’un article scientifique en collaboration avec les mentors et les professionnels.

  • Liste des experts

    • Luca Arduini-Plaisant, Amundsen Science, Université Laval

    • Marcel Babin, professeur, département de biologie, Université Laval et lauréat de la Chaire d’excellence en recherche du Canada (CERC) sur la télédétection de la nouvelle frontière arctique du Canada et directeur de Takuvik

    • Guislain Bécu, associé de recherche, biologie marine, Takuvik, Université Laval

    • Emmanuel Boss, professeur, optique marine, School of Marine Science, U. Maine, USA

    • Lee Karp-Boss, professeure associée, écologie du phytoplancton, School of Marine Science, U. Maine, USA

    • Thibaud Dezutter, associé de recherche, biologie marine, Takuvik, Université Laval

    • Joannie Ferland, associée de recherche, biologie marine, Takuvik, Université Laval

    • Marie-Hélène Forget, coordonnatrice, Takuvik, Université Laval

    • Marie-France Gévry, coordonnatrice, programmes de formation, Sentinelle Nord, Université Laval

    • Christian Katlein, Physique de la glace de mer, Alfred Wegener Institute, Allemagne

    • José Lagunas, ingénieur de recherche, plateformes autonomes et nouvelles technologies, Takuvik, Université Laval

    • Simon Lambert-Girard, candidat au post-doctorat, optique de la glace de mer, Takuvik, Université Laval

    • Martine Lizotte, professionnelle de recherche, Takuvik, Université Laval

    • Claudie Marec, Ingénieur de recherche, flotteurs bio-argo, Laboratoire d’Océanogaphie Physique et Spatiale, CNRS

    • Vincent Marmillot, étudiant au doctorat, Université Laval

    • Marc Picheral, diversité du zooplancton/UVP, Laboratoire océanographique de Villefranche-sur-Mer (LOV), France

    • Achim Randelhoff, chercheur postdoctoral, océanographie, Université Laval

    • Joanie St-Onge, étudiante à la maîtrise, océanigraphie, Université Laval

    • Eric Rehm, Professionnel de recherche, optique marine et planeurs sous-glace, Takuvik, Université Laval

    • Lou Tisne, Amundsen Science, Université Laval

    • Jean-Marie Trudeau, coordonnateur de la plateforme technologique de Sentinelle Nord, Université Laval
  • Liste des participants

    • Alikacem, Yasmine, Université Laval, Canada
    • Andersson, Bjorn, Université de Gothenburg, Suède
    • Anhaus, Philipp, Alfred-Wegener Institute, Allemagne
    • Arboit, Geneviève, Université du Québec à Rimouski, Canada
    • Bansept, Marc-Antoine, Université Laval, Canada
    • Benoit-Gagné, Maxime, Université Laval, Canada
    • Chawarski, Julek, Memorial University of Newfoundland, Canada
    • Cimoli, Emiliano, Institute of Marine and Antarctic Studies, Australie
    • Fowler, Victoria, University of East Anglia, Angleterre
    • Gremion, Gwenaelle, Université du Québec à Rimouski, Canada
    • Guérin, Sébastien, Université Laval, Canada
    • Larouche, Raphael, Université Laval, Canada
    • Lebrun, Marion, Université Sorbonne, France
    • Lévesque-Desrosiers, Félix, Université Laval, Canada
    • Li, Juan, Université Laval, Canada
    • Perron, Christophe, Université Laval, Canada
    • Pitusi, Vanessa, UiT Tromso, Norvège
    • Reimer, Jody, University of Alberta, Canada
    • Wauthy, Maxime, Université du Québec à Chicoutimi, Canada

Partenaires

 

amundsen science

nunavut research institute

takuvik

university of maine

 

Alfred Wegener Institute

CNRS

LOV

Qikiqtarjuaq

inukpak outfitting

Pour toute demande d'information supplémentaire, veuillez joindre:

Marie-France Gévry 

Coordonnatrice des programmes de formation 
marie-france.gevry@sn.ulaval.ca
418-656-2131 poste 8910